Suivi technico-économique des jeunes agriculteurs installés (PIDIL - AITA)

 

Pour bénéficier de l’aide de l’Etat, le demandeur doit réaliser auprès d’un prestataire agréé par les services de la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt), une prestation de suivi technico-économique. Cette prestation comporte un diagnostic de la mise en œuvre du plan d’entreprise (PE) et éventuellement, un suivi technico-économique composé de séquences collectives et d’un appui individuel permettant de conforter la réalisation du projet d’installation.

Cette prestation doit être réalisée au cours des trois années suivant l’installation effective dont la date est précisée dans le certificat de conformité (CJA).

L’aide de l’Etat représente un taux maximum de 80% du coût HT de la prestation dans la limite de 1 500 € HT.

Ce dispositif est ouvert à tout jeune installé ayant déposé une demande d’aide à l’installation à compter du 1er janvier 2015 et qui a reçu dans ce cadre une décision d’octroi des aides.

Les demandes d’aide au suivi technico-économique du jeune installé peuvent être déposées auprès de la DDTMdirection départementale des territoires de la mer de la Loire-Atlantique jusqu’au 31 octobre 2016.

En Loire-Atlantique, les prestataires agréés par la DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt, pour la réalisation du suivi technico-économique sont les suivants :

  • Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique,
  • ARDEAR des Pays de la Loire

Pour constituer votre dossier de demande, rapprochez-vous de la Chambre d’Agriculture de la Loire-Atlantique (tel: 02 53 46 60 06) qui a en charge la préinscription.

Vous pouvez dès à présent télécharger les documents nécessaires ci-dessous :

> formulaire de demande d'aide - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb

> annexe 1: mandat - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,01 Mb