Radon en Loire-Atlantique

Le radon en Loire-Atlantique

 
Le radon en Loire-Atlantique

Le radon est un gaz naturel inodore et incolore qui provient de la désintégration de l’uranium et du radium contenus dans les sous-sols granitiques et volcaniques. Le radon est reconnu cancérigène pulmonaire humain par l'organisation Mondiale de la Santé depuis 1987. On lui attribue en France métropolitaine entre 1200 et 2900 décès annuels par cancer du poumon.

On mesure l'activité volumique du radon, en Becquerel par mètres cubes, qu'on assimile à une concentration. Cette concentration est faible à l'air libre. En revanche, le radon s'accumule dans les espaces clos (cavités, bâtiments) par effet de confinement : sa concentration peut alors atteindre plusieurs milliers de Bq/m3. Le risque de cancer est lié au niveau d'activité volumique mais aussi au temps d'exposition.

Où trouve-t-on du radon ?

L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) et les  Agences Régionales de Santé ont élaboré une cartographie des zones géographiques les plus concernées par la présence potentielle de radon. Les exigences législatives et règlementaires s'appliquent dans les départements déclarés prioritaires vis-à-vis du risque radon, et concernent notamment la surveillance régulière de la concentration en radon dans certaines catégories de lieux ouverts au public.

Carte des départements prioritaires

Si l'exposition au radon dans les départements dits « non prioritaires » est en moyenne plus faible, elle n'est néanmoins pas à négliger. Ainsi, la Loire-Atlantique n'est pas concernée par la réglementation. Pour autant, certaines études réalisées dans des établissements ouverts au public ont démontré que le radon est naturellement présent dans le département, notamment le long du sillon de Bretagne.

LES SERVICES DE L’ÉTAT À VOTRE DISPOSITION EN LOIRE-ATLANTIQUE

Dans le cas où une mesure de radon indiquerait des niveaux supérieurs à 400 Bq/m3, il est possible de contacter :

- pour une commune, l'Agence Régionale de Santé qui est en charge de l’information, des campagnes d’analyses et d’accompagnement des communes sur la problématique. Site internet de l'ARS

- pour un particulier, MOA, MOE ou autres, la direction départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) qui apporte son expertise technique et éventuellement des aides financières aux propriétaires occupants pour les travaux dans le cadre de l’ANAH (sous condition de ressources).

ALLER PLUS LOIN

Page radon du site internet du ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Page radon du site internet du ministère du logement, de l’égalité des territoires et de la ruralité

Page radon du site internet du ministère des affaires sociales, de la Santé et des droits des femmes 

site internet de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) http://www.asn.fr

site internet de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) http://www.irsn.fr

site internet du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) http://ese.cstb.fr