Le plan nature en ville

Le plan nature en ville

 
  • Un engagement du Grenelle environnement
  • Un plan pour restaurer et valoriser la nature en ville

Un engagement du Grenelle environnement

« Restaurer la nature en ville et ses fonctions multiples : anti-ruissellement, énergétique, thermique, sanitaire (eau, air, bruit, déchets), prévention de l’usage de produits chimiques, esthétique, psychologique » Engagement Grenelle Environnement n°76, octobre 2007

La nature en ville, c’est l’adaptation au changement climatique, l’amélioration énergétique, la réduction des pollutions, la maîtrise du ruissellement, la création de lien social, le développement des jardins solidaires, le maintien de la diversité biologique... autant de services que la nature en ville rend parfois déjà sans qu’il y paraisse, et dont la reconnaissance et le développement permettront aux villes de mieux répondre aux attentes des citoyens.

 

Un plan pour restaurer et valoriser la nature en ville

Couverture du plan nature en ville

La démarche d’élaboration de ce plan a associé de juin 2009 à novembre 2010 des acteurs de la ville, des collectivités territoriales, des professionnels, des associations, des chercheurs, des services de l’État.

Le plan comprend 37 actions regroupées dans trois axes stratégiques et seize engagements.

  1. Le premier axe stratégique, « Ancrer la ville dans sa géographie et son milieu naturel », vise à concrétiser dans la planification urbaine la préservation des potentialités écologiques du territoire de la ville, bassin versant compris.
  2. Le deuxième axe stratégique, « Préserver et développer les espaces de nature en quantité et en qualité », vise à mailler les espaces de nature, du pied d’immeuble au périurbain, en vue d’améliorer le cadre de vie et la richesse du lien social, de garantir la qualité des services écosystémiques et de valoriser les économies existantes et nouvelles liées à la nature en ville.
  3. Le troisième axe stratégique, « Promouvoir une culture et une gouvernance partagées de la nature en ville », vise à renforcer les compétences de tous les acteurs sur la ville et à favoriser la biodiversité, ainsi que les services écosystémiques et leurs interactions.