Actions pédagogiques

Le projet et les activités

 
 

Projets éducatif et pédagogique : à quoi servent-ils ? Comment les élaborer ? Comment décliner leurs objectifs en programme d'activités? Cet article fait également le point sur certaines activités.

Le projet éducatif

Que dit le Code de l’action sociale et des familles ?
  • «il prend en compte, dans l’organisation de la vie collective et lors de la pratique des diverses activités et notamment des activités physiques et sportives, les besoins psychologiques et physiologiques des mineurs » (article R227-23)
  • «il définit les objectifs de l’action éducative des personnes qui assurent la direction ou l’animation des accueils » (article R 227-24)
  • il précise les mesures prises par l’organisateur pour être informé du déroulement de l’accueil (article R 227-24)
  • il intègre les spécificités de l’accueil des mineurs atteints de troubles de santé ou de handicaps lorsque ceux-ci peuvent être accueillis (article R227-23)
  • il doit être communiqué aux parents (article R227-26)

Pour accéder aux textes réglementaires, cliquez-ici . Le projet éducatif est un document obligatoire. Il doit être transmis à la DDCS en même temps que la déclaration.

Comment le rédiger ?

Le projet éducatif précise les valeurs de l’organisateur, ses objectifs éducatifs et l’organisation mise à la disposition des encadrants.
Son processus d’élaboration est aussi important que son contenu. A-t-il été rédigé au terme d’échanges avec les parents, les mineurs, les éducateurs ? A-t-il pris en compte les problématiques des jeunes et les spécificités du territoire?
Pour en faire un outil de travail du quotidien, sa présentation doit être attrayante et son contenu doit éviter l'effet catalogue ou encore les trop grandes généralités.

> guide ministériel Projets éducatif et pédagogique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,46 Mb

Le projet pédagogique

Que dit le Code de l’action sociale et des familles ?
  • c’est le document qui met en œuvre le projet éducatif.
  • il est élaboré par le (la) directeur (trice), « en concertation avec les personnes qui assurent l’animation (…) » (article R227-25)
  • il doit être communiqué aux parents (article R227-26)
  • « il précise notamment :
    1° La nature des activités proposées en fonction des modalités d'accueil, et, lorsqu'il s'agit d'activités physiques ou sportives, les conditions dans lesquelles celles-ci sont mises en œuvre ;
  • 2° La répartition des temps respectifs d'activité et de repos ;
  • 3° Les modalités de participation des mineurs ;
  • 4° Le cas échéant, les mesures envisagées pour les mineurs atteints de troubles de la santé ou de handicaps ;
  • 5° Les modalités de fonctionnement de l'équipe constituée du directeur mentionné au premier alinéa, des animateurs et de ceux qui participent à l'accueil des mineurs ;
  • 6° Les modalités d'évaluation de l'accueil ;
  • 7° Les caractéristiques des locaux et des espaces utilisés. » (article R227-25)
Rôles du directeur et des animateurs

Pour accéder à l'article du ministère en charge de la jeunesse, cliquez-ici

Les activités

Elles sont un moyen plus qu’un but, un support technique au service du projet éducatif.
Elles ne sont pas destinées à occuper le temps des enfants, ni à les séduire à tout prix. Elles sont en premier lieu un outil nécessaire pour atteindre un ou des objectifs. En ce sens, leurs effets, positifs et négatifs doivent être analysés.
La façon dont elles sont mises en œuvre – la pédagogie de l’animateur, y est fondamentale.