Aménagement du littoral

 

En 2015, les services de l’État en Loire-Atlantique ont conduit une étude pour déterminer les besoins en matière d'équipements de plaisance en Loire-Atlantique.
 
Les objectifs poursuivis par l’étude étaient les suivants :

  • caractériser les besoins à partir d’une enquête adressée aux plaisanciers navigants et à ceux inscrits sur les listes d’attente des infrastructures portuaires en Loire-Atlantique,
  • recenser les solutions techniques pour répondre aux besoins exprimés,
  • proposer, au regard de l’analyse des besoins, un panel de solutions aux acteurs du développement des territoires littoraux.

 L’étude ainsi menée entre 2014 et 2015 a permis de répondre aux objectifs cités ci-dessus spécialement grâce aux enquêtes téléphoniques réalisées auprès de 1 000 plaisanciers ayant immatriculés leur bateau en Loire-Atlantique et/ou inscrits sur liste d’attente. Ces enquêtes, encore jamais organisées sur le territoire national, ont permis d’obtenir des résultats statistiques fiables et cohérents.
 
Les analyses ont pu notamment montrer que :

  • la plaisance en Loire-Atlantique se caractérise par une dominance des bateaux de moins de 8 mètres, à moteur et donc transportables,
  • les sorties se font, pour la plupart, à la journée,
  • seuls 10% des plaisanciers déclarent naviguer plus de 50 sorties par an,
  • près des 3/4 des plaisanciers inscrits sur liste d’attente naviguent déjà et disposent d’un bateau en utilisant un équipement existant,
  • les ports à flot accueillent 65 % de bateaux de moins de 8 mètres.

Ainsi et afin de répondre le plus largement possible aux besoins exprimés, un guide méthodologique a été élaboré. Il reprend et décrit les principales orientations qui apparaissent adaptées à la gestion de la plaisance en Loire-Atlantique :
 
Axe 1 -  Développer la gestion dynamique des places entre les équipements existants/nouveaux en développant de nouvelles modalités de gestion

La gestion dynamique des places permet d’accroître le potentiel d’accueil à capacité constante en libérant des places en eau pour les plaisanciers pendant leur période de navigation. Ces nouvelles modalités de gestion permettront par ailleurs de développer des complémentarités entre les équipements et de diversifier l’offre.
Cette gestion  comprend également la création de nouveaux équipements comme les ports à sec.
 
Axe 2 - Optimiser et diversifier les infrastructures existantes dans une logique de complémentarité et pour répondre en priorité aux besoins des bateaux transportables

L’optimisation, le développement et la mutualisation des moyens mécaniques de mise à l’eau, la rénovation des cales de mise à l’eau sont des propositions qui peuvent permettre de répondre aux besoins exprimés par les plaisanciers. Ces modalités doivent par ailleurs intégrer les réflexions de l’axe 1 sur la gestion dynamique dans une logique de complémentarité de l’offre.
 
Axe 3 – Faciliter la mise en réseau des acteurs de la plaisance en Loire-Atlantique, orientation essentielle pour que l’ensemble des gestionnaires et des collectivités puisse mettre en place des solutions innovantes et adaptées.
 
Cet axe, complémentaire aux deux précédents, définit les actions à mettre en place  afin de valoriser l’offre existante par la mise en réseau des acteurs de la plaisance à l’échelle du bassin.
Cela comprend :
- la mise en place d’outils de suivi et d’observation, de centralisation de l’offre afin de valoriser la complémentarité des différents équipements
- la mutualisation de moyens afin de répondre à des problématiques spécifiques comme le dragage, le carénage, la mise à l’eau des bateaux.
 

Le guide méthodologique comprend également des recommandations sur les réflexions à mener notamment lors de l'élaboration des documents d’urbanisme SCoT (réflexions stratégiques) puis PLUPlan local d'urbanisme (question du foncier mobilisable pour le stationnement à proximité des cales, études des contraintes physiques et océaniques...).

 

Salon de la pêche en mer (bateaux, sous-marine, eau douce)

Salon de la pêche en mer (bateaux, sous-marine, eau douce)

La Direction départementale des territoires et de la mer sera présente au Salon de la pêche en mer de Nantes du 3 au 5 mars 2017 au parc des expositions.

La DDTM sera accompagnée de la Direction interrégionale de la mer Nord Atlantique - Manche Ouest.

À cette occasion, vous pourrez obtenir des renseignements sur :

  •  l’équipement de sécurité des navires de plaisance,
  •  la réglementation des pêches maritimes de loisir,
  •  la sécurité en mer et le sauvetage,
  •  les permis plaisance,
  •  l’immatriculation des navires de plaisance.