Opération de sensibilisation pour les motards à Guérande

 
 
Opération de sensibilisation pour les motards à Guérande

La gendarmerie a organisé une belle opération de sensibilisation pour les conducteurs de deux-roues motorisés et cyclomoteurs à Guérande le 1er juillet.

Dans le cadre d’une alternative aux poursuites, avec l’accord du Procureur de la République, et le soutien de la préfecture de Loire-Atlantique dans le cadre du PDASR*, une centaine de conducteurs de deux-roues motorisés et une cinquantaine de conducteurs de cyclomoteurs ont pu profiter des conseils avisés des gendarmes.

Les conducteurs de deux-roues motorisés sont des usagers vulnérables

Bien qu'ils ne représentent que 2% du trafic routier, les conducteurs de deux-roues motorisés font partie des 20% des tués sur la route. En Loire-Atlantique, ce chiffre atteint les 33%. Face à la froideur des chiffres et aux drames qu'ils signifient, l’EDSR, en collaboration avec ses partenaires (mairie, conseil départemental, SDIS, Police nationale et municipale, IDSR, CASIM, village motos d'Orvault, Groupama) a animé une action de sensibilisation pour un enjeu fort du département : ateliers de maniabilité, atelier sur le regard et la position de la moto, exercice sur le freinage, atelier sur l'intérêt des équipements et du respect des règles. ... Jérôme, 25 ans, qui a son permis depuis 4 ans et qui pratique la piste, apprécie l'atelier du SDIS qui rappelle le comportement à adopter en cas d'accident avec les 3 mots clés : protéger – alerter – secourir. Pour ce dernier, les pompiers montrent les premiers gestes à faire pour porter secours à un motard. Enfin, en salle, les conducteurs ont découvert des photos de trauma et le kit d'une sonde urinaire. Loin des clichés, la réalité est expliquée et les réactions se font « Moi, ça m'énerve les motards non équipés », « c'est un concours de circonstance! » « non, monsieur, il s'agit juste de petites erreurs qui entraînent de grands drames ! » rétorque l’IDSR*.

Pédagogie autour d'une passion commune

La journée s’est ensuite terminée avec une balade à moto, par rame de 10, encadrés par les militaires et les bénévoles : pédagogie et bonne humeur au programme pendant 60 kms.

Cette action, également ouverte à tous sur inscription, a eu un fort succès, puisque qu’une soixantaine de pilotes sont venus se joindre aux motards de l’EDSR. Pourquoi ? « parce que ça doit être bien d'être sensibilisé par les gendarmes ». Avis partagé par Charles, 27 ans, qui était parmi les « infracteurs » mais qui avait prévu de venir « J'ai mon permis depuis 5 ans mais c'est important de faire une piqûre de rappel, de retravailler les points appris il y a longtemps. D'autant plus, qu'on va rouler avec les gendarmes qui sont les meilleurs »

Au regard des commentaires sur la page Facebook de la gendarmerie de Loire-Atlantique, tous sont repartis ravis de cette initiative !

* Plan Départemental d'Actions de Sécurité Routière

* Intervenant Départemental de Sécurité Routière