2014

Conditions météorologiques dégradées : le préfet appelle à la plus grande prudence

 
Conditions météorologiques dégradées : le préfet appelle à la plus grande prudence

Après plusieurs semaines de conditions météorologiques très favorables, leur dégradation ces derniers jours et la période de transition entre deux saisons, sont à l’origine de plusieurs accidents graves dans le département.

Pluie, luminosité diminuée, accroissement du nombre de véhicules sur les routes, sont autant de paramètres qui modifient les conditions de circulation et doivent inciter à renforcer la vigilance .

Quelques rappels :

  •  sur route mouillée, les distances de freinage augmentent, il convient donc d’adapter sa vitesse ;
  •  l’aquaplaning est un phénomène bien connu. Dans une telle situation le bon réflexe consiste à ne surtout pas freiner, mais à relâcher l’accélérateur et laisser le véhicule sortir de la flaque d’eau sans coup de volant brusque. Une vérification du bon état des pneumatiques (gonflage, profondeur des sculptures) réduit ce risque ;
  •  la diminution de la luminosité est un facteur accidentogène, il est donc recommandé aux conducteurs de s’assurer du bon état de fonctionnement de l’éclairage de leur véhicule et, pour les conducteurs de deux roues, de porter un gilet rétro-réfléchissant ;
  •  les piétons sont invités à porter des vêtements de couleur claire et, lorsqu’ils se déplacent le long d’une route, de le faire à contre-sens de la circulation.

> CP Sécurité routière - conditions météo dégradées - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

 
 

A lire également :