2016

Manifestation à Nantes le 12 mai 2016 contre le projet de loi "Nouvelles libertés et nouvelles protections pour les entreprises et les actifs" : le préfet appelle au calme et à la responsabilité des participants

 
 
 Manifestation le 12 mai 2016 : le préfet appelle au calme et à la responsabilité des participants

Une nouvelle manifestation de voie publique est annoncée à Nantes le jeudi 12 mai 2016 contre le projet de loi « Nouvelles libertés et nouvelles protections pour les entreprises et les actifs ».

Cette manifestation n’a pas été déclarée en préfecture comme le prévoit pourtant la loi.

Lors des treize manifestations déjà organisées sur le même sujet, les forces de l’ordre ont été systématiquement victimes de violences de la part d’une partie des manifestants et des dégradations ont, régulièrement, été perpétrées.Henri-Michel Comet, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique, condamne fermement les agissements des individus, cagoulés et armés, qui se livrent à des actes de violence au mépris de la sécurité des personnes : «

Il n’est pas acceptable que 67 fonctionnaires de police et fonctionnaires de gendarmerie aient été blessés à Nantes depuis le début de ces manifestations. Il n’est pas acceptable que du mobilier urbain soit dégradé au détriment des usagers du service public et des contribuables. Il n’est pas acceptable que des commerçants voient leur outil de travail dégradé par des bandes organisées qui ne souhaitent en aucun cas exprimer une opinion mais simplement nuire à autrui voire commettre de la délinquance d’appropriation ».

La ligne de conduite de l’État est claire : préserver la liberté de manifester tout en assurant la sécurité des personnes et des biens. Depuis le début de ces manifestations, 151 personnes ont été interpellées. Plusieurs ont été condamnées à des peines de prison ferme. D’autres comparaîtront devant l’autorité judiciaire dans les prochaines semaines « Je tiens à souligner l’action des forces de l’ordre qui,confrontées une violence extrême, assurent leurs missions avec un engagement
remarquable et une maîtrise professionnelle absolue. Leur tâche est redoutablement complexe lorsqu’une minorité violente accompagne des cortèges de manifestants pacifiques. Grâce à leur travail, il ne peut pas y avoir de sentiment d’impunité. » ajoute le préfet.

Le préfet appelle au calme et à la responsabilité des manifestants. Un dispositif adapté d’ordre public sera déployé afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens. Des consignes strictes ont été données pour s’opposer à toute dégradation et interpeller tout fauteur de troubles afin de le mettre à disposition de l’autorité judiciaire.

Le préfet en appelle également aux personnes qui seraient à proximité d’éventuels troubles à l’ordre public de s’en éloigner rapidement. Il en va de leur sécurité comme de l’efficacité des forces de l’ordre.

> CP - Manifestation à Nantes le 12 mai 2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb