2016

Manifestation organisée le 5 avril 2016 à Nantes contre le projet de loi "Nouvelles libertés et nouvelles protections pour les entreprises et les actifs"

 
 

La préfecture de la Loire-Atlantique condamne les nouvelles violences commises le 5 avril à Nantes, en marge de la manifestation organisée en opposition au projet de loi "Nouvelles libertés et nouvelles protections pour les entreprises et les actifs".

Cette manifestation a réuni, au plus fort, 1 600 personnes.

Comme le 31 mars dernier, plusieurs centaines d’individus, dont certains cagoulés et armés, se sont livrés à des actes de violence et à des dégradations inacceptables au mépris  de  la  sécurité  des  forces  de  l'ordre  et  des  autres  manifestants  et  ont systématiquement cherché l'affrontement avec les forces de l'ordre qui ont subi de nombreux jets de projectiles.

Ces  manifestants  n’exerçaient  pas  une  liberté d’expression, à  laquelle  l’Etat  est attaché, mais cherchaient à agresser, casser et piller.

Des commerces et établissements bancaires ont été dégradés.

Les forces de l’ordre ont interpellé 13 personnes.

L'usage proportionné de la force a été rendu nécessaire pour protéger l'intégrité physique des policiers et gendarmes engagés sur le dispositif et pour éviter des dégradations de biens publics et privés.

La  préfecture  en  appelle  à  la  responsabilité  des  organisateurs  de  futures manifestations sur la voie publique afin que les formalités légales de déclaration et le travail  préparatoire  sur  la  sécurité  de  l’événement  soient  pleinement  assurés.

> CP - Manifestation organisée le 5.04.2016 à Nantes contre le projet de loi nouvelles libertés et nouvelles protections pour les entreprises et les actifs - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb