2016

Une cinquantaine de personnes qui occupaient illégalement l’ancien presbytère de St Médard de Doulon ont été évacuées mardi 22 novembre.

 

Mardi 22 novembre à 8h00, l’ancien presbytère de St Médard de Doulon a été évacué en application d’une décision judiciaire prononçant l’expulsion et pour laquelle le préfet a accordé le concours de la force publique.

Ce bâtiment, propriété de la ville de Nantes et loué par le diocèse, était occupé illégalement depuis août 2014, par des personnes isolées avec des différents statuts (demandeurs d’asile, réfugiés, ou déboutés du droit d’asile). Pour des raisons de sécurité et sanitaires, les lieux ont dû être libérés, conformément à la loi.

Un entretien avec les équipes de la maison de la veille sociale a été proposé à chaque personne expulsée.
Cet entretien permettra, en fonction de critères de situation administrative et de vulnérabilité sociale, d’orienter la plupart des personnes expulsées vers des solutions d’hébergement ou de mise à l’abri que la mobilisation de l’État, de la ville de Nantes et du diocèse ont permis d’identifier.

Une conférence de presse aura lieu ce jour à 16h45 en préfecture pour expliquer la démarche engagée et présenter un premier bilan de sa mise en œuvre.

> CP-Une cinquantaine de personnes qui occupaient illégalement l’ancien presbytère de St Médard de Doulon ont été évacuées ce matin - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,24 Mb