2016

Le préfet de la Loire-Atlantique condamne les violences commises à l'occasion de la manifestation organisée le 3 mai 2016 à Nantes contre le projet de loi "Nouvelles libertés et nouvelles protections pour les entreprises et les actifs"

 
 
Projet de loi travail : le préfet condamne les violences commises lors de la manifestation organisée

Une nouvelle fois des violences ont été commises le 3 mai 2016 à Nantes, à l’occasion d’une manifestation organisée contre le projet de loi "Nouvelles libertés et nouvelles protections pour les entreprises et les actifs".

Pendant cette manifestation, qui a réuni 700 personnes, des dégradations inacceptables ont, de nouveau, été commises sur du mobilier urbain et des biens privés.

Sept fonctionnaires de police et militaires de la gendarmerie ont été blessés. L’un d’entre eux, commandant de police, a été victime d’une agression violente et délibérée alors qu’il intervenait pour s’opposer à la dégradation d’une vitrine commerciale.

Henri-Michel Comet, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique condamne avec fermeté cet acte intolérable et les agissements des individus, cagoulés et armés, qui se livrent à des actes de violence au mépris de la sécurité des forces de l'ordre et des autres manifestants.

Il salue l’engagement remarquable et la maîtrise professionnelle des policiers et gendarmes qui garantissent la liberté de manifester et assurent la sécurité des biens et des personnes face à ces comportements violents.

14 personnes ont été interpellées et mises à la disposition de l’autorité judiciaire.

> CP violences manifestation organisée du 3 mai 2016 à Nantes contre le projet de loi travail - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb