Presse

#EmbauchePME : un démarrage très positif en Pays de la Loire

 
 
#EmbauchePME : un démarrage très positif en Pays de la Loire

Aider les PMEPetites et moyennes entreprises à recruter est l’objectif de #EmbauchePME, le dispositif lancé en janvier par le Gouvernement. Réservé aux PMEPetites et moyennes entreprises de moins de 250 salariés, il leur permet de bénéficier pendant les 2 premières années du contrat d’une prime de 500€ par trimestre, soit 2000€ par an et 4000€ au total, pour l’embauche d’un salarié. Les premiers résultats sont encourageants.

Aller plus loin sur le front de l’emploi, c’est l’objectif du plan d’urgence décidé début 2016 par le Président de la République. Objectifs : alléger le coût du travail au sein des PMEPetites et moyennes entreprises. Parmi les mesures : la prime à l’embauche qui devrait faciliter la création de 50 000 emplois supplémentaires en 2016.

Depuis le 18 janvier et jusqu’au 31 décembre 2016, les PMEPetites et moyennes entreprises de moins de 250 salariés, qui embauchent un salarié peuvent bénéficier pendant deux ans d’une aide forfaitaire de 2 000 euros par an, soit 4 000 euros au total. Elle s’applique à tous les contrats : CDI, CDD de plus de 6 mois, contrat de professionnalisation de 6 mois ou transformation de CDD en CDI conclus entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016. Seule condition: le salaire doit être inférieur ou égal à 1,3 fois le SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance (soit maximum 22 877 euros brut annuels pour 35 heures). Simple et lisible, ce dispositif est cumulable avec les autres aides existantes : pacte de responsabilité et de solidarité, CICE et réduction générale bas salaire.

En Pays de la Loire, le démarrage de ce dispositif est positif. 2024 demandes de prime à l’embauche ont d’ores et déjà été enregistrées à ce jour dans la région.« Ces chiffres sont extrêmement encourageants et dépassent même les objectifs fixés », souligne Henri-Michel Comet, préfet de la région pays de la Loire, préfet de la Loire Atlantique.

Ce qu'il faut retenir de la mesure

  • 500 euros par trimestre, ce qui correspond à 100% de cotisations patronales remboursées pour les salaires au voisinage du SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance.
  • Pour les embauches du 18 janvier au 31 décembre 2016, en CDI, en CDI suite à un CDD, en CDD de six mois ou plus et les contrats de professionnalisation de six mois ou plus.

Les atouts de la mesure

  • La prime #EmbauchePME est cumulable avec les autres aides comme la réduction générale bas salaire, le Pacte de responsabilité et de solidarité et le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE).
  • Après les deux années de remboursement des cotisations patronales, le CICE prendra le relais puisqu’il basculera en baisse définitive de charges. C’est donc un engagement de long terme pris en faveur de l’emploi.
  • Jeunes, demandeurs d’emploi... tout le monde peut profiter de cette aide.

#EmbauchePME: un dispositif simple et facile

Pour demander la prime à l’embauche c’est très simple, il suffit de se rendre sur le site www.travail-emploi.gouv.fr/embauchepmeet de remplir le formulaire, de l’imprimer et le signer en ligne. L’imprimé de demande doit ensuite être transmis à l’Agence des services et de paiement (ASP)dont l’entreprise dépend.

Chaque trimestre, elle devra confirmer sur le site que les salariés embauchés restent employés dans l’entreprise et fournir les pièces justificatives suivantes :

  • Au moment de la demande : aucune pièce, coordonnées bancaires (facultatives).
  • Ensuite tous les 3 mois : les bulletins de salaire, le contrat de travail en cas de contrôle, et le RIB s’il n’a pas été remis au moment de la demande.

La prime sera versée par virement dans le trimestre qui suit l’embauche, puis tous les 3 mois, par tranche de 500 euros.

Contact

Atlantique Sécurité et Conseils à Saint-Herblain : un cas pratique en Loire-Atlantique

Spécialisée dans la sécurité, le gardiennage et de la sécurité incendie, Atlantique Sécurité et Conseils rayonne sur Nantes, St-Nazaire, Lorient, Angers et Rennes et emploie une centaine de salariés. Cette entreprise est l’une des premières à bénéficier du dispositif #EmbauchePME en Pays de la Loire. « Ce dispositif est un vrai plus pour une entreprise comme la nôtre. 85 % de nos charges de fonctionnement sont liées au personnel. Concrètement, cela nous permet d’embaucher des salariés pendant deux ans en étant exonérés des charges patronales. La prime à l’embauche, c’est typiquement le type de dispositif qui nous permet d’avoir une vision plus sereine pour la pérennité de notre entreprise. Pour le moment, cinq salariés entrent dans ce dispositif mais nous n’allons pas nous arrêter là. Nous allons pouvoir recruter d’autres salariés, grâce à ce coup de pouce », explique Jean-Marc Hauton, gérant de cette société.

Deux exemples concrets :

> Dossier de presse ##EmbauchePME : un démarrage très positif en Pays de la Loire - 02 mars 2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,09 Mb