Presse

Notre-Dame-des-Landes : l'avenir des terres agricoles se dessine

 
 

À la suite de l’abandon du projet aéroportuaire de Notre-Dame-des-Landes, l'avenir des terres agricoles se dessine. Nicole Klein rencontrera dans les semaines à venir l'ensemble des acteurs concernés et présidera un comité de pilotage. Objectif : une concertation apaisée et constructive.

" Un certain nombre d'occupants ont la volonté de rentrer dans l'état de droit. Comme je l'avais indiqué, j'ai souhaité laisser du temps à la discussion, à la négociation et à la médiation ", explique Nicole Klein, préfète de la région Pays-de-la-Loire, préfète de la Loire-Atlantique. Première étape : une mission sur la répartition des terres confiée, dès à présent à Thierry Latapie-Bayroo, directeur départemental des territoires et de la mer de la
Loire-Atlantique.

Plusieurs rencontres avec chacun des acteurs concernés seront ensuite organisées dans les semaines à venir. " Très prochainement, je rencontrerai, tout d'abord, la chambre départementale d’agriculture et les syndicats agricoles puis les élus locaux concernés et enfin les représentants des associations des occupants ", précise la préfète. Ces échanges permettront de rappeler les attendus du Gouvernement et de recueillir la vision de l’avenir agricole du territoire et des projets d’installations envisagés.

A l'issue de ces consultations, un comité de pilotage, présidé par Nicole Klein, réunira tous les acteurs concernés avec l'objectif de construire une gouvernance stable permettant la mise en œuvre de ce projet agricole. Ce comité aura pour mission première de piloter l’élaboration et la conduite du projet agricole et d'échanger sur les modalités de transfert du foncier.

> Communiqué de presse du 02 02 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,19 Mb