Presse

Rénovation énergétique : Les entreprises au cœur du dispositif pour repérer les ménages qui peuvent bénéficier d’aides

 
 
Rénovation énergétique : les entreprises au cœur du dispositif

Accélérer la rénovation énergétique de 150 000 logements du parc privé en France par an, c’est l’objectif annuel du Gouvernement, dans le cadre du programme Habiter mieux. En Loire-Atlantique, 4 300 ménages en ont bénéficié. L’ambition est de rénover 1600 logements supplémentaires, en mobilisant les artisans.

Depuis son lancement en 2011, le programme Habiter mieux a contribué à la rénovation énergétique de près de 200 000 logements du parc privé en France dont 4 300 logements en Loire-Atlantique. L’objectif de rénovation, pour 2017, a été porté à 100 000 logements au niveau national dont plus de 1 600 en Loire-Atlantique.

Une charte de mobilisation des entreprises pour le programme de rénovation énergétique Habiter mieux

Pour réussir ce pari, l’État souhaite mettre les entreprises au cœur du dispositif afin de repérer plus facilement les ménages susceptibles de bénéficier d’un accompagnement dans leur projet de travaux. C’est tout l’objet de la charte de mobilisation des entreprises pour le programme de rénovation énergétique Habiter mieux, signée le mardi 17 octobre par l’État, Nantes Métropole, les organisations professionnelles du bâtiment, la CAPEB (Confédération De L’Artisanat Et Des Petites Entreprises Du Bâtiment) et FFB (Fédération Française du Bâtiment) ainsi que Soliha, Citémétrie et Une Famille Un Toit, les trois opérateurs agréés par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat).

L’accélération du programme « Habiter mieux » nécessite, en effet, de mobiliser tous les partenaires. Le repérage des ménages éligibles constitue une étape clé du dispositif. « Les artisans et entreprises ont un rôle-clé à jouer dans l’information des particuliers qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation thermique.

L’exemple que nous voyons aujourd’hui à Saint-Sébatien-sur-Loire est révélateur. La propriétaire a pu bénéficier d’aides conséquentes à hauteur de 87 % du coût total des travaux grâce à Degré Confort. Cette entreprise a répéré son dossier et fait en sorte qu’elle puisse être accompagnée dans son projet tant sur l’aspect financier que dans les travaux par Soliha. C’est cela que nous souhaitons développer à travers la charte de mobilisation des entreprises », explique Nicole Klein, préfète de la région des Pays de la Loire, préfète de la Loire-Atlantique.

Un partenariat gagnant pour l’entreprise et le particulier

• L’entreprise identifie un ménage intéressé ou potentiellement intéressé par la réalisation de travaux de rénovation énergétique ;

• L’entreprise communique les coordonnées du ménage avec son accord à l’opérateur agréé par l’ANAH : Soliha, Citémétrie ou Une Famille Un Toit ;

• Les opérateurs prennent ensuite en charge l’accompagnement du ménage (diagnostic technique, montage financier, consultation des entreprises, suivi des travaux) ;

• L’entreprise devient professionnel référent et est mobilisée prioritairement par l’opérateur ;

• Le propriétaire reste toutefois seul décisionnaire au fnal du choix de l’entreprise qui réalisera les travaux.

Pour plus d'informations, cliquez sur le dossier de presse ci-dessous

> CP - Rénovation énergétique : Les entreprises au cœur du dispositif pour repérer les ménages qui peuvent bénéficier d’aides - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,17 Mb