Presse

Risques industriels à Donges : dépôt des demandes d'accompagnement avant le 11 septembre 2017

 
 

Les demandes d'accompagnement des habitants, dans le cadre du Programme d'Accompagnement aux Risques Industriels (PARI) mis en place pour les travaux prescrits par le Plan de Prévention des Risques Technologiques  (PPRTPlan de prévention des risques technologiques) de Donges, doivent être déposées avant le 11 septembre 2017

L'Etat rappelle l'obligation, pour les habitants riverains des sites industriels concernés par le PPRTPlan de prévention des risques technologiques de Donges approuvé le 21 février 2014, de mettre en œuvre, dans un délai de huit ans à compter de son approbation, les mesures prescrites de protection de leurs habitations. 

Pour bénéficier de l’accompagnement spécifique mis en place dans le cadre du Programme d'Accompagnement aux Risques Industriels (PARI) du PPRTPlan de prévention des risques technologiques, les demandes d’accompagnement doivent être déposées par les habitants avant le 11 septembre 2017.

Ce dispositif d’accompagnement permet aux riverains des sites concernés par le PPRTPlan de prévention des risques technologiques d'être accompagnés de manière personnalisée, du diagnostic à la réception des travaux. Dans ce cadre, les travaux sont aujourd’hui financés à hauteur de 100 % par les industriels à l'origine du risque, les collectivités et par l'Etat par le biais d’un crédit d'impôt (dans la limite de 10 % de la valeur vénale du bien ou 20 000 €).

De nombreux propriétaires ont déjà profité de ce dispositif exceptionnel. Tous les riverains ayant fait l’objet d’une demande de diagnostic avant le 11 septembre 2017, ou disposant à cette date d’un tel diagnostic, pourront être accompagnés dans le cadre du PARI, s’ils le souhaitent, pour le suivi de leurs travaux.

Les riverains qui désirent bénéficier de ce dispositif particulier doivent donc contacter au plus vite, et avant le 11 septembre 2017, Mme LOZAC’H, de SOLIHA 56, l'organisme chargé du PARI (tél. 02 97 40 96 96).

A l’issue du PARI, le financement à 100% des travaux de protection prescrits, dans les limites réglementaires, pourrait ne plus être garanti. Après le 21 février 2022, le financement de ces travaux sera intégralement à la charge des propriétaires.

> Communiqué de presse du 18 juillet 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb