Politiques sociales

 

Le service « Politiques sociales » pilote, en cohérence avec le plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, un ensemble de dispositifs tant sur les solutions d’hébergement ou de mise à l’abri des personnes à la rue ou mal logées que sur le plan de la protection et de l’insertion des populations vulnérables. Il assure également le financement des tutelles et curatelles d’État, l’insertion des personnes handicapées, le suivi de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPHMaison départementale des personnes handicapées).

  •  Pôle « urgence sociale » :

Ce pôle anime les dispositifs en matière d’urgence sociale, de réinsertion, et de logement adapté, notamment au regard des dispositifs prévus dan le Plan d’Accueil, d’Hébergement de d’Insertion sociale des personnes sans domicile (PDAHI).

Deux objectifs sont poursuivis :

 * Répondre aux situations d’urgence des personnes exclues (parfois à la rue) en offrant des places d’urgence. Pour mener à bien cette veille sociale, la DDDJSCS anime un réseau de partenaires associatifs travaillant en synergie. Le Système Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO) coordonne les différents intervenants, dont le SAMU social, dit le « 115 » (numéro d’appel unique).

 * Accompagner les personnes fragilisées vers des dispositifs d’hébergement tels que les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale), par ailleurs financés par la DDDJSCS. Il s’agit également de développer l’agrément et le financement de solutions de logement temporaire ou adapté (pensions de famille, résidences sociales, intermédiation locative, ALT) afin d’adapter au mieux les réponses aux publics accompagnés.

Ce pôle a également en charge la mise en œuvre et le financement de dispositifs spécifiques à la période hivernale afin d’assurer aux plus démunis, un accueil notamment lors des épisodes météorologiques les plus difficiles.

  • Pôle « inclusion sociale » :

Ce pôle agit en faveur de différents publics pour lesquels l’État mène des actions visant à aider, à faciliter leur insertion sociale.

La DDDJSCS protège les personnes plus vulnérables placées sous tutelle ou curatelle et  finance des services tutélaires ainsi que 31 mandataires privés afin de prendre en charge les mesures judiciaires de protection des majeurs.

Le soutien aux personnes handicapées est une autre mission assurée par la DDDJSCS. Il s’agit de favoriser leur insertion sociale notamment via le contrôle des vacances des personnes en situation de handicap et le soutien au développement des pratiques sportives adaptées. La DDDJSCS est également chargée du suivi de l’Allocation Adulte Handicapé et de la délivrance des cartes européennes de stationnement. En outre, la DDDJSCS participe au fonctionnement de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) par le biais d’un financement et de la mise à disposition de 4 agents publics : plus d'informations sur la MDPH sur le site du Conseil Général de Loire-Atlantique.

La DDDJSCS est co-responsable, avec le Conseil Général, du Conseil de familles. Cette instance se réunie régulièrement et a pour mission de placer les pupilles de l’État auprès de familles désirant adopter un enfant.

  • Pôle « lutte contre les discriminations » :

La DDDJSCS mène des actions de soutien à la parentalité en Coopération avec la CAF et le Conseil Général ainsi que le réseau associatif. Elle apporte notamment une aide financière des actions concernant la médiation familiale et le conseil conjugal et familial.

La DDDJSCS assure le secrétariat de la commission pour la promotion de l’égalité des chances et de la citoyenneté (COPEC). Cette commission est co-présidée par le Préfet de Région, le Procureur de la République et l’Inspecteur Académique. Elle regroupe un collège de représentants des services de l’État et des collectivités, des partenaires socio-économiques et des représentants d’associations et de cultes. Son rôle est de définir des actions de prévention contre toute discrimination directe ou indirecte.

Ce pôle est chargé du pilotage et du suivi des aides sociales de l’État en collaboration avec les partenaires institutionnels chargés de la mise en œuvre en veillant à l’accès aux droits des usagers, et notamment : la domiciliation des personnes sans domicile, la couverture maladie universelle et l’aide médicale de l’État.

« Demande d’asile et lutte contre la maltraitance » :

En collaboration avec les services concernés de la Préfecture, le service politiques sociales assure le suivi des demandeurs d’asile et participe à l’insertion des populations immigrées grâce à la mise en réseau des travailleurs sociaux issus des collectivités territoriales et du milieu associatif dans le cadre d’un plan départemental pour l’intégration des populations immigrées.

Il est également en charge de la lutte contre la maltraitance. A ce titre, la DDDJSCS réalise régulièrement des contrôles dans les établissements médico-sociaux.